Vu à la télé

50 000 demandes par an et 33 chanceux… « Maman, c’est quand qu’il vient faire notre jardin Stéphane ? » « Tu sais Max, il y a beaucoup de gens qui lui demande et il ne peut pas aller chez tout le monde… » « …Votre demande nous intéresse, est ce qu’on peut passer demain soir pour un repérage avec Stéphane ? » Ouh la la ça y est, Stéphane Marie va fouler ma pelouse, et moi, je ne touche plus le sol ! Bloquée depuis 2 ans face à mon petit jardin adossé à un mur immense , je rêvais d’un décor champêtre. Je m’étais décidée il y a quelques mois à demander de l’aide à Stéphane et le voilà qui déboule…

Tout d’abord, la première rencontre, quelques jours avant : Petit apéro installés face à notre « fronton » avec Renaud – THE conseiller technique – et Stéphane – pareil que dans le poste mais en mieux ! On papote tranquilou de tout, de rien et un peu du jardin quand même – mais pas trop – ils préserveront le mystère jusqu’au croquis du jour J …

The Day D : Je me réveille comme une fleur^^ et arrivée devant le miroir de la salle de bain je me regarde et je dis « Oh non pas aujourd’hui… oh non saloperie de moustique… pourquoi ? pas l’œil, c’est vache !!! » Me voici donc avec une paupière XXL fushia et un tournage dans 2h… Alors donc « pas de panique », c’est bien ça le nom de la rubrique… on se calme et on remercie la coiffeuse de m’avoir laissée une belle frange pour camoufler tout ça. Hop, hop, hop, on enchaîne, les petits à emmener à l’école et un café à préparer pour l’équipe…

9 heures… Philippe, le preneur de son, arrive en premier, suivi de Renaud qui sourit en voyant ma paupière ! Stéphane et Eric, le cameraman, font quelques prises sur les bords de Loire avant d’arriver à leur tour : l’équipe est au complet. L’ambiance est à la déconnade mais moi les gars je stresse un peu quand même ! Ils m’expliquent le déroulement des séquences et me rassurent. Un micro scotché dans le décolleté, on y va, c’est parti pour la première prise… Me voilà de l’autre côté du poste entrain de raconter mon jardin et prête à découvrir le croquis, Mon croquis…

Il pleut, on se replit sous la verrière, les feutres s’éparpillent sur la table, je savoure chaque coup de crayon et la « page verte » se transforme en un magnifique jardin délicat et coloré. J’ai hâte que ce dessin prenne vie… C’est la fin de matinée et Renaud nous réquisitionne pour faire entrer les plantes. Waouh, une trentaine de pots envahissent un coin du jardin, on commence réaliser la métamorphose qui nous attend !

Pas_de_panique_1

Pas_de_panique_3

Pas_de_panique_4

Pas_de_panique_5

Petit break pour un déjeuner dans le vieux Tours.

De retour en même temps que le soleil, on rentre dans le vif du sujet : on sort la perceuse, les câbles, les fils de cuivre – sans oublier les boules quies rose fluo de mon chéri assorties à ma paupière – et Stéphane perché sur l’échelle, installe la structure qui met en scène ma treille de bambou, faite maison quelques semaines auparavant.

Pas_de_panique_6

Pas_de_panique_2

On enchaîne avec l’implantation de la plate bande, toute en rondeur. Les plantes prennent place conformément au dessin et Stéphane me donne quelques conseils… le dénouement approche. Les mains pleines de terre, des couleurs plein les yeux, on rentre dans la maison pour se rafraîchir, le temps pour l’équipe d’animer le jardin avec quelques lanternes ! Eh oui !

Pas_de_panique_7

Stéphane frappe dans ses mains, et nous revoilà dans le cadre, face à un spectacle magnifique. Je l’ai mon jardin champêtre et il a pris le dessus sur ce grand mur, finie la pelote basque ! Je bafouille quelques mots pour le final et mes pieds ne touchent toujours pas le sol. Un bécot à Stéphane et voilà cette folle journée qui se termine…

Pas_de_panique_8

On a passé un super moment et quel souvenir sous nos yeux chaque jour… Merci les magiciens !

La vidéo ici : « Silence ça pousse » mercredi 7 octobre 2015 – « Pas de panique » chez Guillaume et Christèle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *